IM000953.JPG

AU COEUR DE LA GRAVURE

L'ARTISTE GRAVEUR EMPRUNTE DES MOYENS QUI LUI SONT PROPRES ET SUIT LA COURBE EVOLUTIVE DE SA PEINTURE. 

Sitôt qu'il s'est mis à graver, en 1985, avec les encouragements et sur les conseils d'Henri Goetz, Bernard Alligand s'est placé dans une situation expérimentale. Cette attitude sera constante chez lui. Son premier souci a été de ne pas considérer le papier comme un support inerte. Sa seconde préoccupation porta sur l'usage de la matière. Son troisième questionnement concerna l'adéquation dans le rapport formes/couleurs. Dès lors, ces éléments constitueront les "invariants" de son art.

Un Fonds de conservation de son œuvre gravé est constitué au Dép. des estampes de la Bnf et depuis 2019, à la médiathèque L. Nucéra à Nice.

Work in progress à l'atelier Pasnic, avec Nicolas du Mesnil

DECOUVREZ LES DIFFERENTES TECHNIQUES DE GRAVURE
_MG_1552.jpg

GRAVURE AU CARBORUNDUM

_MG_1666.jpg

LINOGRAVURE

_MG_1600.jpg

AQUAGRAVURE

ABONNEZ-VOUS A LA NEWSLETTER

3 n°/an

Merci pour votre envoi !