COMMUNIQUE DE PRESSE

A télécharger
Communiqué de presse
Visuels des oeuvres
MIROIR-CELESTE-162x130--alligand.jpg

EXPOSITION « RETOUR D'ISLANDE »

20 juillet – 16 octobre 2021

Médiathèque Albert Camus 19 Boulevard Gustave Chancel, 06000 Antibes

+33 4 92 19 75 80 - Ouvert du mardi au samedi de 10:00 à 17:00 - Fermé dimanche et lundi

«Voyager, c’est découvrir des sensations, des odeurs, pour nourrir ma création…». Bernard Alligand

Bernard Alligand s’efforce de fixer la mémoire des pays qu’il traverse et des sols qu’il foule. Chaque paysage se transforme en un vaste étalage auquel il vient s’approvisionner. Il prélève minutieusement et avec discernement, tant en surface qu’en profondeur, un peu de cette terre et des multiples matières qui la composent, pour la réintégrer dans ses œuvres, la faisant revivre et exister dans une autre dimension, celle de la toile ou du papier. Mettre en lumière la matière, dans ses moindres anfractuosités et détours, la sublimant en quelque sorte, telle est la voie que l’artiste s’est tracée depuis une trentaine d’années.

Son œuvre, d’une étonnante unité, n’a cessé d’évoluer et de se renouveler, de s’approfondir. Ni figuratif ni abstrait, transcendant les frontières de la création, Bernard Alligand est à la recherche de sa propre expression avec la volonté farouche de trouver un équilibre entre formes et textures. Employant très tôt les techniques mixtes dans ses compositions, il puise son inspiration dans les lieux qu’il traverse ou plutôt qu’il fouille avec patience et ténacité, tel un archéologue. Ses «récoltes», comme il les nomme, de minéraux et de végétaux, nourrissent ses œuvres, et par une étrange alchimie, renaissent sur la toile dans un nouvel espace, où la matière est en quelque sorte transcendée par la main de l’artiste.

 

Pays de volcans, de glaciers, l’Islande est une terre de contraste où les éléments s’entrechoquent et révèlent leur fulgurance. Bernard Alligand utilise le médium à peindre de ses œuvres avec des sables, boues sulfuriques, cendres des volcans, … matériaux qu’il collecte, fait sécher, broie, tamise, transporte jusqu’en France… Puis dans son atelier, il conserve précieusement ces pigments pour en choisir toutes les nuances lors de sa démarche créative.

L’exposition « Retour d’Islande » à la Médiathèque Albert Camus à Antibes présente 6 nouvelles peintures de grands formats ainsi qu’une nouvelle série de peintures sur papier réalisées en 2020 et cette année. Une centaine d’œuvres, couvrant la dernière période du travail sur l’Islande (34 peintures, env. 50 papiers originaux, 9 aquagravures et env. 10 livres d’artiste) est présentée au public du 20 juillet au 16 octobre 2021.

Le titre de l’exposition fait référence au livre d’artiste manuscrit réalisé avec l’écrivain et poète Michel Butor « Retour d’Islande ». Cet ouvrage de bibliophilie fait suite à leur voyage en 2014 à l’occasion de l’exposition Michel Butor et ses amis peintres dont Bernard Alligand était le commissaire de l’exposition à la Bibliothèque nationale d’Islande à Reykjavik. Depuis, ce titre accompagne toutes les expositions sur l’Islande de l’artiste peintre. Notamment, la première qui eue lieu à la galerie Akié Arichi à Paris (2015), à la galerie Marie Demange à Bruxelles (2016), à la galerie L'Estampe à Strasbourg (2017) puis au Pavillon des Arts et du Patrimoine à Châtenay-Malabry (2018).

 

Les titres de chaque peinture se rapportent à la nature sans pour autant la représenter. Il nomme l’emprise qu’elle a sur sa sensibilité, entremêlant toujours perception et sensation. Telle est la source de son lyrisme dans lequel la nature est toujours omniprésente : Miroir céleste, Tectonique, Les infinis, Corps céleste, Terre infinie, Soleil de nuit, Ciel de cendres, Nuée de sables, Terre fertile, Sédiments, Lave, Cratères, Ciel de Plaine, …

Bernard Alligand est un artiste peintre et graveur français, né en 1953 à Angers. Il vit, travaille en France et voyage régulièrement à l’étranger En savoir plus

Son œuvre est présente au sein de collections institutionnelles et privées. Il expose sur tous les continents En savoir plus
Plusieurs Fonds de conservation (patrimoniaux) de l’œuvre de Bernard Alligand ont été constitués depuis 1990 :

Un Fonds de son œuvre gravé est constitué en 1990 au Dép. des estampes de la BNF à Paris.

Un Fonds de son œuvre bibliophilique a été créé en 2009 à la bibliothèque d’Angers dans lequel est conservé l'ensemble des éditions originales (plus d'une centaine de livres d'artiste) accompagnées d’essais, courriers, maquettes et descriptions En savoir plus

Un Fonds de son œuvre gravé à la médiathèque L. Nucéra à Nice a été inauguré en janvier 2019. Il accueille l’intégralité des éditions accompagnées de croquis, plaques, essais En savoir plus

Deux catalogues raisonnés de l’œuvre gravé couvrent la période 1985-2018. En savoir plus

#BernardAlligand

PRESSE
Françoise Maréchal-Alligand
editionsdartfma@gmail.com
+ 33 1 43 87 43 55
+ 33 6 09 40 34 93
A télécharger
Communiqué de presse
Visuels des oeuvres